Il n’y a aucun doute que l’hypnose est très efficace pour se libérer des phobies, du stress et de l’anxiété entre autres. Pour profiter de ses bienfaits, il n’est pas forcément indispensable d’avoir recours à un hypnothérapeute. Savez-vous qu’on peut également s’auto-hypnotiser ? Dans cet article, on vous dit tout sur l’auto-hypnose.

Autohypnose pour mieux gérer le stress

L’auto-hypnose, c’est quoi ?

L’auto-hypnose est tout simplement un ensemble de procédés qui nous permet de nous mettre en état d’hypnose, et ce, sans être guidés par quiconque. En d’autres mots, c’est l’hypnose appliquée à soi-même. Cette pratique est considérée comme une technique de relaxation plus poussée qui nous donne la possibilité de nous connecter à nous-même, de nous détendre et d’être plus à l’écoute de notre corps.

Les bienfaits de l’auto-hypnose

La gestion du stress et de l’anxiété

Grâce aux techniques d’autohypnose comme la visualisation et les suggestions, le sujet sera en position de mieux gérer son anxiété face à des situations stressantes. Et cela lui permettra aussi d’être plus serein, voire confiant dans de pareilles circonstances.

Gestion des émotions

Les émotions tiennent une place importante dans notre vie de tous les jours. En ayant recours à l’autohypnose, il vous sera possible de prendre du recul par rapport à vos émotions, de mieux les comprendre et les apprivoiser.

Lutter contre le trouble du sommeil

Très souvent, au moment du coucher, nous avons tendance à nous laisser envahir par des pensées négatives qui peuvent engendrer des difficultés à s’endormir, et même de l’insomnie. Pratiquer de l’auto-hypnose avant d’aller au lit, permet au sujet de se dissocier du monde extérieur afin de se concentrer sur son monde intérieur. Plongé dans une bulle de protection, ce dernier se sentira apaisé, en toute sécurité, et pourra par la suite s’endormir paisiblement.

L’arrêt du tabac

Durant un accompagnement pour l’arrêt du tabac par l’hypnose, l’autohypnose peut interagir comme un complément pour consolider le changement. Elle permet au client de s’habituer à son nouveau style de vie, freine également l’envie de fumer, ce qui réduit notablement le taux de rechute.

Perte de poids

Si vous suivez un régime alimentaire, alors l’auto-hypnose est votre alliée. Pourquoi ? Cette méthode vous aide à limiter les grignotages, à contrôler votre appétit, et surtout à ne pas craquer durant votre régime. Elle peut aussi impacter positivement sur la relation que vous entreprendrez avec votre corps.

Auto-hypnose pour apprendre à gérer les émotions

Comment pratiquer de l’auto-hypnose ?

Toute comme l’hypnose, vous devez au préalable commencer par une identification d’objectif. À savoir qu’il est très important de régler qu’un seul problème à la fois. Par exemple, si vous souffrez de trouble du sommeil et d’anxiété, vous devez avoir une séance distincte pour chaque problématique. Dès que l’identification d’objectif est faite, vous pouvez passer à la préparation de la séance.

L’induction hypnotique

Il est recommandé de pratiquer l’autohypnose en vous installant confortablement dans un lieu calme et assurez-vous de ne pas être dérangé par les bruits. Après vous être préparé pour la séance, on passe à la phase transe hypnotique. Pour cela, il existe différentes techniques d’induction telles que :

La respiration ventrale

Il s’agit de d’inspirer longuement par le nez et de retenir votre respiration pendant deux à trois secondes. Ensuite, d’expirer lentement par la bouche. Il faut répéter cette action jusqu’à que vous entriez en état de relaxation.

La fixation d’un point

Cette méthode consiste à fixer un point au mur, sur la fenêtre ou même au plafond. Il faut garder vos yeux rivés sur ce point jusqu’à ce que vos paupières commencent à s’alourdir.

L’auto-suggestion

Une fois en transe hypnotique, la prochaine étape est l’auto-suggestion. Pour ce faire, vous vous adressez mentalement à votre inconscient afin de le guider vers la résolution de votre problème. Une chose très importante : lors de l’auto-suggestion, les phrases doivent toujours être positives. Par exemple, privilégiez des phrases comme « je vais réussir » au lieu de « je ne vais pas échouer ».

La visualisation

En ce qui concerne cette technique, elle repose sur le fait d’imaginer des scénarios positifs et ressourçants afin de contrer ce qui vous fragilise au quotidien. Par exemple, si vous ne pouvez pas arrêter de vous inquiéter, vous pouvez vous imaginer dans un lieu calme et paisible où vous vous sentez en sûreté.

Si vous vous demandez combien de temps une séance d’auto-hypnose doit durer, sachez que le choix vous revient. Vous pouvez la pratiquer pendant cinq, dix ou vingt minutes. L’important est de vous fixer des séances régulières.

Tout le monde peut s’auto-hypnotiser, certes, cependant, il est parfois difficile de faire le vide en soi et de se concentrer. Pour vous aider à surmonter cet obstacle, vous pouvez suivre cette formation qui vous fera le plus grand bien et en parallèle, vous permettra de mieux maîtriser les techniques d’auto-hypnose.

(134)

L’auto-hypnose : une pratique qui peut changer votre vie

| Actualités |
A propos de l'auteur
-