L’hypnose Elmanienne : tout savoir sur cette pratique

L’hypnose Elmanienne a vu le jour grâce à Dave Elman. Selon lui, cette technique est une « discipline permettant de relier le conscient et l’inconscient par un contournement du facteur critique ». Contrairement à l’hypnose Ericksonienne, l’hypnose Elmanienne est plus directe et rapide.

À l’époque de Dave Elman, ses méthodes étaient considérées comme de grands classiques de l’hypnose médicale et de l’hypnothérapie moderne. À savoir que son objectif n’était pas de critiquer d’autres types d’hypnose, mais de répandre sa vision.

Les caractéristiques de l’hypnose Elmanienne

Contourner le filtre protecteur qui protège le subconscient de différentes influences extérieures est le principal but de l’hypnose Elmanienne. Dave Elman désigne ce processus comme le contournement du facteur critique.

Ce facteur se développe dès la naissance jusqu’entre 5 et 12 ans chez les enfants. Son travail est d’analyser les données reçues par le subconscient et agir comme une barrière pour les données qui sont inacceptables. Sous cette pratique, le client est dans un état d’hyper réceptivité.

Pour parvenir à contourner cette barrière, il y a plusieurs processus tels que les inductions, les focus internes, l’imagination et les interruptions de pattern.

Pour qu’une séance soit efficace, le client doit croire que les suggestions de son hypnotiseur soient vraies et bénéfiques pour lui. De plus, le praticien doit prouver à son client qu’il est vraiment dans un état hypnotique.

Utilisation de l’hypnose Elmanienne

Dave Elman enseignait ses techniques d’hypnose aux médecins pour les opérations sans douleur. Cette méthode permet d’anesthésier un patient en trois minutes. D’ailleurs, elle est aussi utilisée comme une technique d’anesthésie par des dentistes. Cette pratique est également efficace pour la gestion de douleur et les problèmes physiques.

Comment se déroule une séance de l’hypnose Elmanienne ?

Une séance d’hypnose Elmanienne se déroule en différentes étapes. En premier lieu, le client doit se mettre dans un état de relaxation. La deuxième étape consiste à accompagner le sujet à se relaxer davantage, pour atteindre un niveau de transe profonde. Il s’agit d’un état à atteindre dans le but d’obtenir des changements durables. Avec cette technique, une personne peut être en état de transe en seulement quelques minutes. Pour désactiver le facteur critique, elle a également recours à l’imaginaire.

Cette pratique part du principe que chacun fait 50 % du travail ; c’est au client de trouver la cause de son problème et mobilise toutes ses ressources pour chercher les solutions. Et pour l’hypnotiseur, il a pour rôle de guider le sujet vers l’accès à ses capacités.
À noter que la durée d’une séance est d’environ une heure et il est recommandé de faire un minimum de trois sessions.

(35)

L’hypnose Elmanienne : tout savoir sur cette pratique

| Actualités |
A propos de l'auteur
-