Vivre pleinement sa grossesse et accoucher dans les meilleures conditions est le souhait de toute future maman. L’hypnothérapie pourrait vous aider à vivre pleinement cette étape, et en même temps vous permet de créer un lien encore plus solide entre votre bébé et vous. Voyons ensemble comment.

Photo 1

Il existe plusieurs étapes de la grossesse durant lesquelles les femmes enceintes ont besoin d’assistance professionnelle. Elles sont souvent angoissées depuis le début de la grossesse : stress prénatal, appréhension du moment de l’accouchement, la peur de l’inconnu. Si les futures mamans se dirigent vers des médecins pour l’aspect physique, l’hypnose thérapeutique apporte le soutien psychologique.

Déroulement d’une séance d’hypnothérapie

Le premier pas d’une séance d’hypnothérapie est une discussion entre le praticien et la cliente afin de déterminer ensemble les objectifs de la thérapie. Majoritairement, les femmes enceintes ont recours à l’hypnose afin d’éviter la péridurale, mais aussi pour venir à bout des problèmes tels que le stress, la peur de l’accouchement et d’autres peurs associées à la naissance du bébé.

Le thérapeute utilise la relaxation guidée et la concentration (afin de vous plonger dans un état de conscience modifiée pour communiquer avec votre subconscient.) Vous serez ainsi beaucoup plus réceptive aux communications sous forme de suggestions. Ces suggestions vous aideront à vous débarrasser des pensées et comportements limitants afin de les remplacer par une perception favorable à votre bien-être.

Grace à l’hypnose, les futures mamans sont amenées à prendre possession de leurs corps en évolution et en même temps créer l’harmonisation consciente et inconsciente. Il existe plusieurs protocoles qui aident ainsi la future mère à vivre les étapes importantes de la transformation du fœtus jusqu’au 9ème mois.

Préparation pour le jour d’accouchement

Photo 2

Le but du praticien est d’allier le soutien psychologique au bien-être physique et mental. Différentes études montrent que cette pratique peut aider à diminuer l’anxiété, mais aussi à soulager les douleurs de l’accouchement. Chaque femme a une expérience très différente de l’accouchement, mais les sentiments de peur, d’anxiété et de stress sont très souvent décuplés à ce moment.

L’hypnothérapie est alors proposée aux futures mamans afin qu’elles puissent gérer au mieux les sentiments qui accompagnent la grossesse. Ces femmes peuvent être mises sous état hypnotique pendant l’accouchement pour se concentrer sur des sensations confortables qui favorisent la relaxation et le sentiment de sécurité. L’autohypnose est aussi très recommandée avant le jour J afin de se préparer.

Comment trouver le bon hypnothérapeute ?

L’idéal serait de trouver un thérapeute spécialement formé pour accompagner les femmes enceintes. Suite au succès de cette pratique, de plus en plus de sages-femmes et d’infirmières sont maintenant formées en hypnothérapie afin d’améliorer l’accompagnement des futures mamans.

A la question « l’hypnothérapie peut-elle remplacer la péridurale ? », les adeptes de cette technique répondent oui. « En effet le but de l’accouchement sous hypnose est de limiter la douleur : sur une échelle de 1 à 10, elles passent donc de 8 à 4 » nous explique Isabelle Ignace.

« Grace à l’hypnothérapie, je suis restée calme au moment de l’accouchement. Pendant le travail, je m’imaginais à la plage, détendue et sereine. Je maitrisais parfaitement la douleur des contractions. La méthode de l’auto hypnose m’a beaucoup aidé. » Martine, une patiente ayant expérimenté l’hypnose lors de son accouchement.

L’hypnothérapie ne remplace en aucun cas le suivi par un professionnel de santé, car il s’agit d’un traitement complémentaire. L’hypnose thérapeutique est avant tout une médecine douce et naturelle qui aide à renforcir la symbiose femme-enfant.

Si vous êtes thérapeute et souhaitez-vous spécialiser afin d’aider les femmes enceintes ? Ce lien pourrait vous intéresser.

(197)

L’hypnothérapie pour accompagner les femmes enceintes

| Actualités |
A propos de l'auteur
-