Vous avez probablement déjà eu affaire à un pervers narcissique dans votre entourage, et ce, sans peut-être le savoir. Côtoyer cette personne toxique s’avère être une expérience destructrice, une spirale infernale de culpabilisation et de dévalorisation tant pour la famille, les amis et les collègues malgré le soutien qu’ils souhaiteraient apporter à cette personne souffrant de ce trouble.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce qu’est un pervers narcissique, comment le reconnaître et comment lui faire face.

Les causes de la perversion narcissique

Ce trouble de la personnalité est décrit dans le DSM-IV (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux). Selon la psychanalyste Claire-Lucie Cziffra, le pervers narcissique cherche à détruire chez les autres ce qu’il ne peut atteindre lui-même, notamment le bonheur, le désir et le plaisir.

La perversion narcissique peut être caractérisée par un besoin excessif d’être admiré et une forte tendance à la mégalomanie et à l’égocentrisme. En effet, le ou la PN est une âme en souffrance qui a une mauvaise image de lui-même. À savoir que les hommes sont plus touchés que les femmes par ce trouble.

Les causes de la perversion narcissique sont encore inconnues à ce jour, mais selon les chercheurs, ce trouble peut être lié à une enfance dysfonctionnelle – enfants surprotégés, abusés ou négligés, un manque d’affection et de reconnaissance, voire trop d’attentes et d’attention de la part des parents, mais aussi peut-être une mise en place de défense contre les abus et les traumatismes.

A noter qu’il est aussi possible qu’un désordre génétique ou neurobiologique soit à l’origine de la perversion narcissique, mais rien n’est encore prouvé.

Comment reconnaître un pervers narcissique

Pour être certain d’avoir affaire à un pervers narcissique, ce dernier doit répondre à un certain nombre de critères. Les plus courants sont que le/la PN :

  • Minimise la nature et l’impact de ses comportements en persuadant sa victime qu’elle est trop sensible et que ses actions ne sont pas si graves. Ce qui amène l’angoisse, la confusion, l’insomnie, une perte d’appétit et l’inertie, entre autres chez la victime.
  • Use de la séduction en bombardant sa victime d’« amour ». Il crée une illusion de complicité et d’amour parfait, la prenant à son piège, et peu de temps après, il la repousse brutalement sans avertissement, montrant ainsi sa vraie nature froide et indifférente.
  • Manipule en jouant la victime en utilisant à ses propres fins l’empathie qui devrait être due à la vraie victime, ce qui lui permet de créer de la culpabilité dans le psychisme de la victime, renforçant davantage son pouvoir.
  • Ment en permanence et au sujet de tout pour éviter que la vérité sur ses motifs réels et sa double personnalité. Il va user et abuser de la flatterie pour créer un lien, gagner la confiance et pour favoriser l’influence.
  • A recours à la punition mais alterne avec les récompenses et le renfort positif. Il va subjuguer sa victime de cadeaux et de marques d’affection pour ensuite utiliser des méthodes de punitions allant de l’insulte, le silence et l’isolation.
  • Joue l’innocent quand il est pris en flagrant délit de manipulation en arrêtant son pouvoir sur la victime et en insistant que ce n’était pas volontaire afin d’éviter les représailles sur sa stratégie calculée.
  • Ne donne jamais toute l’information et s’évertuera à avoir une communication floue afin de vous éviter de déduire des informations sur sa vie (son passé, ses fréquentations actuelles etc ) tout en donnant l’impression d’être un livre ouvert. Cela lui permet de créer et de développer votre confiance en lui.
  • A des crises d’agressivité violentes et intenses créant par des sentiments de peur et de méfiance chez sa victime qui du coup se replie et accepte la situation au lieu de lui poser des questions sur son comportement car elle est trop effrayée pour le questionner.
  • Change d’opinion d’une minute à l’autre et redéfinit continuellement ses attentes laissant sa victime dans un état de confusion sur ce qui est attendu d’elle.
  • Nie sans scrupules, même l’évidence et imite la perfection de l’amour et de l’empathie alors qu’il en est incapable. Un pervers narcissique va tout faire pour divertir l’attention quand il risque d’être démasqué. Maîtrisant le comportement passif/agressif, il va créer des attaques passives-agressives en dévalorisant sa victime et en créant un environnement hostile.
  • Change fréquemment d’humeur, manie le sarcasme, réinterprète la vérité et attise le sentiment de culpabilité chez sa victime. Se sentant très supérieur à tous ceux qui l’entourent, le PN a toutefois besoin de sa victime pour exister et ceci à travers la destruction de son psyche. Le pire étant qu’il ne se rend même pas compte de ses comportements destructeurs et affichera le refus systématique de reconnaître ses torts et d’endosser la responsabilité de ses actes.

Comme nous le constatons, les pervers narcissiques sont des vampires émotionnels qui prévoient vos gestes, vos comportements et vos réactions et n’accepteront jamais la vérité sur eux. Pour déjouer leur plan, il faut absolument changer vos habitudes, vos comportements et votre façon de réagir. Nous en parlons de comment faire dans la suite de cet article.

Comment faire face à un pervers narcissique

Face à un pervers narcissique, il est difficile de rester soi-même. C’est une personne qui est dénuée de sentiment cherchant uniquement à dominer, quitte à détruire l’identité de sa victime. Pour vous aider à se confronter à lui et à vous protéger psychologiquement, l’hypnose peut vous être utile.

En hypnothérapie, soit par le biais d’un thérapeute ou par une formation auto-hypnose, vous serez capable de vous libérer de lien du passé, de rompre le lien toxique avec le PN en travaillant sur votre image, la modélisant telle vous aimeriez qu’elle soit.

Une petite astuce pratique au quotidien si vous faites face à un PN serait d’utiliser les principes de la PNL pour appliquer des techniques afin de recadrer le pervers narcissique.

Un exemple serait la technique du disque rayé, c’est-à-dire que lorsque la victime dit quelque chose à son ex qui arrive en retard pour prendre l’enfant dont ils partagent la garde, exemple : « Tu n’es pas à l’heure » et qu’il essaie de tourner la situation à son avantage, la technique est qu’elle répète la même chose ou une variante, « Tu es en retard » encore et encore. Cette rupture de pattern chez l’autre le force en général à changer de comportement. Mais il est important de rester calme, d’adapter votre répétition et de ne pas craquer ni de s’égarer dans l’interaction.

Voyons comment l’hypnose thérapeutique peut vous aider dans la lutte contre un pervers narcissique.

Gérer vos émotions

Humiliation, intimidation, culpabilisation… vivre avec un pervers narcissique, c’est une lente descente aux enfers. Ses victimes font souvent face à des sentiments accablants, à des abus émotionnels qui les poussent à adopter des comportements néfastes. Une chose que vous devez savoir sur les pervers narcissiques est qu’ils se nourrissent de vos émotions. Selon Christel Petitcollin, l’auteure de « Echapper aux manipulateurs », ils veulent vous voir perdre le contrôle, car cela signifie qu’ils ont gagné, que vous êtes sous leur emprise. Toutefois, rien n’est plus déstabilisant pour un manipulateur qu’une réaction calme face à ses provocations.

Pour leur faire face, la maîtrise de soi devient alors une qualité indispensable. Comment la développer ? Un travail thérapeutique tel que l’hypnose est très efficace pour vous aider à gérer vos émotions. Étant dans un état de conscience modifiée, vous avez la possibilité de faire le tri dans vos émotions, de transformer ce que vous ressentez et d’acquérir une bonne maîtrise de soi. Ainsi, vous serez maître de vous-même, de vos émotions et vous saurez garder votre calme face aux provocations, aux insultes de votre bourreau.

Renforcer votre estime de soi

Le pervers narcissique est doué pour repérer les failles de sa proie et appuyer là où ça fait mal. Le plus souvent, il s’attaque à la confiance en soi et à la dignité de sa victime. Pour reprendre les mots de Chantal Paoli-Texier, spécialiste de la violence morale, grâce à son emprise, le pervers narcissique grignote le cerveau de l’autre jusqu’à le faire douter de lui-même. Son but est de dévaloriser l’autre, lui faire passer pour « un moins que rien » car c’est ainsi qu’il se sent valorisé.

Afin de vous protéger contre ces types de personnes, il faut absolument reprendre confiance en vous et préserver notre intégrité. Pour cela, l’hypnothérapie est une méthode qui marche à merveille. Le renforcement du moi (une technique de l’hypnose) permet d’améliorer la confiance en soi en vous révélant une image plus positive de vous-même, entraînant une amélioration de votre estime de soi. Petit à petit, vous commencerez à prendre conscience de votre propre valeur et à vous affirmer. De ce fait, les propos dégradants, les critiques dévalorisantes à votre égard ne vous influenceront plus.

Se libérer de la dépendance affective

Nous savons que le pervers narcissique sait choisir sa proie. Normalement, il aime jeter son dévolu sur des dépendants affectifs qui sont vulnérables émotionnellement. Pour lui, cette dépendance affective est nécessaire à la relation, car cela lui donne une véritable emprise sur sa victime. Plus une personne est dépendante, plus elle s’accroche à son bourreau par peur d’être abandonnée.

Pour lui tenir tête, il est impératif pour la victime de se défaire de ce lien affectif. Avec l’hypnose, il est tout à fait possible de vaincre la dépendance affective. Ce type d’addiction tire souvent sa source de traumatismes infantiles tels que l’abandon et le rejet. Grâce à un travail hypnotique, le sujet peut se défaire de ses blessures émotionnelles de l’enfance en faisant la paix avec son enfant intérieur. L’hypnose peut également l’accompagner à changer de comportement en lui montrant que son fonctionnement est néfaste pour lui et n’est plus utile comme mécanisme d’adaptation. Une fois ce lien brisé, le sujet ne sera plus à la merci de son bourreau, car il aurait perdu toute son emprise sur lui.

Gérer le Stress

Les comportements du pervers narcissique induit chez la victime des séquelles psychologiques telles que les traumatismes, l’anxiété et la dépression. Elle peut aussi être en proie à une grande irritabilité ainsi qu’à des crises de panique.

Pour y remédier, vous pouvez avoir recours à l’hypnose qui est connue pour être bénéfique dans ce genre de situation. Orientée vers des méthodes de relaxation, elle rééquilibre le système nerveux et rétablit l’équilibre psychique. Elle aide également le sujet à lâcher prise, à prendre du recul, à avoir des idées plus claires et elle réduit les pensées négatives.

Note de la rédaction : Si vous êtes thérapeute et que vous lisez cet article, nous vous conseillons de prendre une formation en psychopathologie afin de repérer ces cas et de les référer à un psy qui dispose de compétences pour les traiter, car les psychopathologies sont en contre-indication avec l’hypnose.

(666)

Pervers narcissique : comment lui faire face ?

| Actualités |
A propos de l'auteur
-