Vous êtes fatigué(e) de vous sous-estimer en permanence, d’éprouver des difficultés à dire « Non » et à vous affirmer ? Vous voulez du changement et avoir plus confiance en vous, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas de souci ! Dans cet article, nous vous parlons de 3 techniques de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui vous permettront d’augmenter votre confiance en vous et de devenir la meilleure version de vous-même.

La confiance en soi

L’importance d’avoir confiance en soi

La confiance en soi est la clé d’une vie épanouissante. Reposant sur l’estime et l’affirmation de soi, elle est un état d’esprit qui permet à une personne de fonctionner dans le monde tout en lui donnant le sentiment de la légitimité à être et à agir. Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de surmonter les obstacles qui se dressent sur son chemin, de s’adapter aux changements et de croire en ses capacités et en ses pensées.

Un manque de confiance en soi peut nous exposer à de nombreuses difficultés et souffrances. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité ! On peut l’acquérir grâce à diverses techniques issues de la PNL.

Reconnaître un manque de confiance en soi

·       Vous aimez rester dans l’ombre

Parler en public peut être un calvaire. Vous avez peur du jugement et du regard des autres.

·       Vous imaginez toujours le pire

Votre entourage vous considère probablement comme un pessimiste, vu que vous envisagez toujours le pire scénario à venir.

·       Des difficultés à vous affirmer

Dans votre vie personnelle comme professionnelle, vous avez du mal à vous affirmer, à exprimer votre point de vue ou désaccord.

·       Vous vous sous-estimez

Vous manquez d’assurance et vous avez tendance à vous sentir nul, voire incapable. Vous mettez toujours en doute vos capacités et compétences.

·       Besoin de validation

Vous recherchez la validation et l’approbation de vos proches. Vous avez constamment besoin d’être rassuré(e) et savoir qu’on vous aime.

Des exercices de PNL pour renforcer la confiance en soi

Le cadre « comme si »

Les pensées positives sont un moyen efficace pour court-circuiter les émotions négatives qui ne font que nourrir notre manque de confiance. Grâce au cadre « comme si », nous avons la possibilité de cultiver des pensées ressourçantes et de nous défaire des croyances limitantes qui gâchent notre potentiel.

Cet exercice consiste à se poser des questions du style : « Que va-t-il se passer maintenant que mon objectif est atteint ? ». Par exemple, si vous faites face à un problème que vous croyez ne pas pouvoir résoudre, vous pouvez vous demander : « Et si, je suis parfaitement capable de résoudre ce problème, comment le ferai-je ? »  Face à une tâche compliquée : « Et si j’ai la capacité de mener à bien cette tâche, comment le ferai-je ? »

Faire « comme si » nous avions les ressources, génère en nous des nouvelles possibilités, annihile nos croyances limitantes et booste notre confiance en soi.

La confiance en soi

Les affirmations positives

Plus haut, nous avons parlé de croyances limitantes, il s’agit d’un facteur qui occupe une place importante dans notre vie. Ce sont nos croyances qui façonnent nos cartes du monde ; elles ont le pouvoir de nous tirer vers le haut ou vers le bas. Des croyances négatives parasitent notre esprit, nous paralysent et nous font perdre confiance en nous. Heureusement, avec la technique des « affirmations positives », nous pouvons les transformer en des croyances ressourçantes.

Cela implique de répéter avec conviction des phrases positives quotidiennement afin de les ancrer en vous. Par exemple, si vous avez peur d’échouer, vous pouvez répéter avec conviction : « je vais réussir ». Avec les affirmations positives, « je suis nul » devient « j’ai beaucoup de potentiel », « je ne mérite pas cela : « je le mérite amplement ». En ce faisant, vous nourrissez des croyances positives qui vont augmenter votre confiance en vous.

Note : vous pouvez pratiquer cet exercice chaque matin au réveil pendant 5 min.

L’ancrage

Un ancrage désigne l’association d’une stimulation sensorielle à un état interne. La stimulation peut être visuelle, auditive, kinesthésique, olfactive ou gustative (VAKOG) et lorsque l’état interne est ancré, on peut le retrouver à loisir en stimulant l’ancre adéquate.

En PNL, cet outil est très utilisé pour mobiliser les ressources d’un sujet au moment où il en a le plus besoin. Par exemple, vous devez faire une présentation, mais vous êtes terrifié à l’idée de monter sur scène. Vous pouvez donc modifier votre état intérieur et reprendre confiance en vous en sollicitant un souvenir agréable durant lequel vous avez eu confiance en vous. Votre cerveau va se concentrer sur ces sensations et les enregistrer. Ainsi, il vous est possible d’ancrer ces émotions en vous, en faisant un simple geste comme toucher vos doigts.

Vous pouvez également réactiver ses sensations à tout moment en reproduisant le même geste.

 

Si cette technique vous intéresse et vous souhaitez en découvrir davantage, alors vous pouvez suivre une formation d’initiation à la PNL, qui est spécialement conçue pour les débutants.

(312)

3 techniques de la PNL pour améliorer la confiance en soi

A propos de l'auteur
-