Le voyage du héros est une métaphore évoquée par Joseph Campbell dans son livre, « Le héros aux mille visages ». L’auteur en parle comme des trois chemins de vie que chaque personne peut emprunter durant le cours de son existence.

Le voyage du héros : un chemin de vie

Quels sont les trois chemins de vie ?

Le chemin du village

Le village est la vie imposée par la société : aller à l’école, avoir un bon poste, se marier, fonder une famille et ensuite prendre sa retraite. Ce chemin est aussi connu comme celui de l’ego, car nous faisons ce que les autres attendent de nous et également pour beaucoup de personnes, c’est une façon sécurisante de vivre leur vie. Cependant, pour d’autres, ce genre de vie ne leur satisfait point. Selon Joseph Campbell, il existe deux autres chemins possibles pour ce genre de personnes.

Le chemin des terres arides

Ce chemin est celui qui vit en marge de la société, de qui est non conforme aux conventions sociales. Celui qui emprunte le chemin des terres arides essaye tant bien que mal de s’épanouir en s’éloignant du village, car il ne parvient pas à s’adapter à ce genre de vie. Ce chemin peut parfois aboutir à une vie de débauche.

Le chemin du voyage du héros

Le chemin du voyage du héros consiste à faire ce à quoi nous sommes appelés. Durant ce voyage, nous partons à la rencontre de nous-mêmes en suivant notre voie. Parfois, entreprendre un tel voyage s’annonce difficile, car nous ne voulons pas quitter le village. À savoir que le voyage du héros n’est pas uniquement extérieur, nous pouvons voyager à l’intérieur de nous-même tout en restant physiquement dans le village.

Pourquoi le voyage du héros ?

À chaque fois qu’on grandit, on fait le voyage du héros. Faire ce voyage nous permet de développer un grand nombre de qualités telles que le courage, la sagesse ainsi que la résilience. Commencer une nouvelle aventure, une nouvelle mission peut nous projeter vers l’inconnu. Quelquefois, la situation devient difficile et nous voulons abandonner, mais il faut savoir que cette phase fait partie du processus. Le voyage du héros ne va pas résoudre nos problèmes automatiquement, il va nous donner des repères, des outils qui nous permettront d’avancer plus facilement, voire plus sereinement vers l’avenir. Notez que la période de doute est tout à fait normale et nécessaire, c’est grâce à cela que nous arrivons à trouver l’énergie du changement.

Le voyage du héros : un chemin de vie

Le voyage du héros est constitué en huit étapes, notamment :

Entendre l’appel

Cet appel émis correspond à notre mission sur terre, il peut survenir sous différentes formes et pendant des moments de transition de vie, par exemple : se marier, devenir parent et changer de travail, entre autres. La partie importante de cette étape est d’entendre l’appel et d’entreprendre le voyage.

Répondre à l’appel

Cette réponse repose sur notre capacité, ainsi que sur notre carte du monde. Nous avons le choix d’accepter l’appel ou de l’ignorer. À savoir que le rejet de l’appel peut donner lieu à de nombreuses difficultés dans nos vies.

Franchir le seuil

Cette phase nous oblige à quitter notre zone de confort pour aller vers l’inconnu, vers une nouvelle vie. Selon Joseph Campbell, une fois que cette étape a été franchie, on ne peut revenir en arrière.

Trouver des guides

Le voyage du héros est personnel, cependant, nous ne pouvons pas le réaliser sans aucune aide. En franchissant le seuil, des guides apparaissent naturellement sur notre chemin. Leur but de leur présence est de nous aider à prendre les bonnes décisions.

Affronter les démons

Au cours du voyage, nous serons confrontés à nos démons. C’est une face cachée de nous-même, une source d’énergie interne dont nous n’avons pas encore conscience.

Développer de nouvelles ressources

Lors du voyage du héros, nous développons de nouvelles ressources, des capacités qui nous aideront à transformer nos démons.

La transformation

Avec le développement personnel et les découvertes faites durant le voyage, nous parvenons à créer une nouvelle carte du monde.

Retourner chez soi

Une fois le voyage terminé, nous retournons dans le village en tant que des personnes transformées pour partager notre expérience avec le villageois.

Comment utiliser cette métaphore dans un cadre thérapeutique ?

La métaphore du voyage du héros peut être utilisée dans une situation ou une personne veut s’ouvrir au changement. Par exemple, si quelqu’un désire se lancer une carrière artistique alors que ses parents ont déjà envisagé un autre plan pour lui, à l’instar d’une carrière dans la comptabilité. Dans un tel cas, un thérapeute peut aider la personne à trouver un moyen d’atteindre son but. En modifiant sa carte du monde, cette dernière trouvera les moyens de réaliser ses aspirations et d’affronter ses peurs. Il s’agit d’un travail qui se fera au niveau conscient ainsi qu’inconscient.

(173)

Le voyage du héros : un chemin de vie

| Actualités |
A propos de l'auteur
-