Aujourd’hui, parlons de l’hypnose spirituelle. Cette approche thérapeutique est connue pour son efficacité à résoudre des problématiques qui n’ont pas pu être solutionnées avec des thérapies classiques. Similaire à l’hypnothérapie, son but est de nous accompagner à aller mieux tout en négociant avec notre inconscient. Dans cet article, vous découvrirez les points importants de cette thérapie.

L'hypnose spirituelle

Comment l’hypnose spirituelle a-t-elle débuté ?

Aussi connue comme l’hypnose régressive, c’est dans les années 1960 que cette méthode commence à voir le jour grâce au psychiatre britannique Dr Denys Kelsey et à son épouse, Joan Grant. Cette année-là, ils entreprennent des recherches formelles sur le sujet et c’est 7 ans plus tard, soit en 1967, que leur ouvrage va devenir public. Ces recherches vont créer un grand engouement pour l’hypnose spirituelle, ce qui va grandement contribuer à son évolution.

Quand on parle de cette thérapie, on doit également mentionner le Dr Brian Weiss et le Dr Michael Newton qui faisaient partie de la première association d’experts en 1980, s’intéressant aux vies antérieures. Ils figurent parmi une longue liste de psychologues qui ont donné un nouveau tournant à cette approche à travers leurs ouvrages qui sont aujourd’hui connus mondialement.

À savoir que les psychiatres tels que Carl Gustav Jung sont parmi les premiers chercheurs occidentaux modernes à mener des recherches sur l’hypnose régressive. Toutefois, leurs travaux ne connaîtront point de succès.

Comment fonctionne-t-elle ?

En l’hypnose spirituelle, la réincarnation est un facteur important. Elle part du principe que chaque être humain détient une âme et se réincarne afin d’accomplir des cycles d’apprentissage.

Le plan de travail est basé sur l’exploration des vies antérieures ou futures, les entités et l’entre-deux vies. Son objectif est de nous accompagner à avoir une meilleure compréhension de notre situation, à nous reconnecter à notre essence et à sortir des schémas limitants nous empêchant d’avancer.

Grâce à ces voyages temporels, il nous est possible d’apprendre de nouvelles choses, d’accéder à des ressources enfouies et de résoudre des conflits intérieurs afin d’être en harmonie avec nous-mêmes. Ces voyages peuvent aussi nous permettre de récupérer les talents, les expériences de nos vies antérieures pour les mettre à profit dans notre vie actuelle et pour dénouer les énergies qui sont restées bloquées dans le passé.

L'hypnose spirituelle

Dans quels cas l’hypnose régressive est-elle efficace ?

Cette approche est efficace dans de nombreuses situations, notamment pour :

  • Découvrir sa mission de vie
  • Faire la paix avec son passé
  • Nettoyer des mémoires cellulaires
  • Se défaire des influences karmiques
  • Retrouver confiance en soi
  • Modifier des comportements limitants, se libérer des énergies négatives et des addictions
  • Résoudre des problèmes relationnels

Est-il obligatoire de croire en la réincarnation pour avoir recours à l’hypnose spirituelle ?

Non. Ce n’est en aucun cas obligatoire. L’important est de faire preuve d’une ouverture d’esprit et de plus, chacun est libre d’interpréter ces voyages temporels à sa manière. Certaines les voient d’un point de vue spirituel tandis que d’autres comme une métaphore.

Comment se déroule une séance ?

Comme pour toutes les thérapies, la première étape est la discussion. Le praticien va expliquer à son client le déroulement de la séance et ensuite passe à la détermination d’objectif. En fonction de la problématique du sujet, le thérapeute va employer des techniques de l’hypnose régressive telles que la régression en âge ou l’exploration des vies antérieures.

Par exemple, si une personne souffre d’un traumatisme ancré depuis l’enfance, le thérapeute va avoir recours au protocole « régression en âge ». En revanche, pour l’accompagner à mieux comprendre sa personnalité, ses états d’âmes, c’est la régression dans les vies antérieures qu’il va utiliser.

Quelle formation pour pratiquer l’hypnose spirituelle ?

Comme il s’agit d’une technique très puissante, il est recommandé de suivre au préalable une formation d’hypnose classique avant d’entreprendre l’hypnose régressive. Si vous êtes dans le domaine de l’accompagnement et souhaitez intégrer cette approche à votre panoplie d’outils, alors inscrivez-vous à cette formation qui vous fera découvrir un nouveau monde de l’hypnose.

(134)

Tout ce qu’il faut savoir sur l’hypnose spirituelle

A propos de l'auteur
-